Avez-vous déjà une stratégie pour les données zéro et les données de première partie ?

Les données sont généralement divisées en données de première, deuxième et troisième partie (« first », « second » and « third » party data). Ces Termes sont souvent utilisés en relation avec les évolutions du marché induites à la fois par la législation sur la protection de la vie privée et par les changements d'attitude des consommateurs vis-à-vis de leurs données personnelles. Récemment, Forrester a également introduit le terme "Zero Party Data".

Mais que se cache-t-il exactement derrière ces concepts de données ? Et pourquoi les données zéro et les données de première partie deviennent-elles si importantes pour vos opérations commerciales ?

Les données zéro ? Le baromètre de la confiance des clients !

Les données zéro et les données de première partie sont les données qu'une entreprise collecte elle-même. Les données de première partie sont les informations sur les clients que vous recueillez directement par vos propres sources et canaux : comportement sur Internet, transactions (téléchargements, achats, ...) ou données démographiques, y compris le comportement de navigation et de clic.

Récemment, Forrester a introduit le terme "Zero Party Data". Il s'agit des données qu'un client partage intentionnellement et de manière proactive avec une marque. Il peut s'agir d'informations provenant des préférences du compte ("centre de préférences"), des intentions d'achat, du contexte personnel ou de la manière dont l'individu souhaite que la marque le reconnaisse. Il s'agit d'un baromètre de la confiance du client dans la marque et doit être considéré comme un indicateur clé de performance important.

Pourquoi est-il plus important que jamais de mettre en place une stratégie de données zéro et de données de première partie ?

Bientôt, les cookies tiers disparaîtront de Google. Cela signifie que, en tant qu'entreprise, vous n'aurez qu'un accès limité aux 70 % d'internautes qui utilisent Google comme navigateur. Cela aura un impact majeur sur les activités de marketing existantes, telles que les médias programmatiques, le reciblage intersites, la création de campagnes similaires, le plafonnement et la mesure des impressions, les analyses et les rapports. Mais cela signifie également un avantage concurrentiel pour les entreprises qui ont collecté leurs propres données et peuvent créer des campagnes personnalisées intelligentes.

Les avantages de collecter des données zéro et de première partie

  • Qualité et précision : comme les données proviennent directement de l'individu, vous pouvez être sûr que votre client veut entendre parler de vous.
  • Pertinence : sur base des préférences de données, vous pouvez déterminer exactement comment vos clients souhaitent interagir avec votre marque.
  • Bon marché : Étant donné qu'elles existent déjà dans vos systèmes, la collecte de ces données est très rentable. Contrairement à d'autres types de collecte de données (deuxième et troisième parties), vous ne payez pas pour les données zéro car les clients vous les remettent simplement.
  • Conformité : avec les données zéro et de première partie, vous ne courez pratiquement aucun risque , car vous connaissez la source et la manière dont les données ont été recueillies. Assurez-vous simplement que vos données sont collectées, gérées et utilisées dans le respect des règles RGPD et de la qualité des données !
  • Important : ne demandez pas trop d'informations en une seule fois, mais répartissez la collecte de ce type de données dans le temps.

Mais parfois, vos propres données ne suffisent pas pour atteindre efficacement vos objectifs commerciaux/marketing. Et ensuite, vous pouvez faire appel à des données de deuxième ou troisième partie. En savoir plus sur les données de deuxième et troisième partie.