+32 2 555 97 00 info@blacktigerbelgium.tech

Comment commence-t-on à être éthique ?

Un bon début est d’examiner la manière dont l’éthique est gérée ailleurs. Ce faisant, nous constatons que certaines professions ont établi des codes de conduite :

 

  • La médecine a le fameux serment d’Hippocrate (« D’abord, ne pas nuire »)
  • Les avocats prêtent serment le jour de leur admission au barreau.
  • Les journalistes ont également des serments

Ne serait-ce pas une bonne idée d’avoir un code d’éthique similaire pour toutes les personnes travaillant avec des données ?

Les limites de la réglementation

Les réglementations sont un cadre nécessaire, mais elles ne peuvent pas être la seule réponse. Comme nous l’avons déjà dit, la technologie progresse rapidement, tandis que la réglementation évolue lentement. D’une certaine manière, nous réglementons constamment la technologie d’hier. Cela permet de nombreux abus car ils sont conformes à des réglementations obsolètes. Trouver les failles dans les lois actuelles devient un sport national.

Alors, bien sûr, les entreprises, comme les individus, doivent se conformer aux lois, mais ce n’est pas une approche positive. Les entreprises qui n’ont que cet objectif en tête finiront par faire le minimum requis pour respecter la loi. Ce n’est pas une façon de penser l’avenir. Comme la conformité suit la réglementation, qui suit l’impact social de la technologie, cela revient à penser aux batailles d’hier. Une meilleure façon d’aller de l’avant est de respecter déjà le consensus sociétal

Le rôle des associations

Une entreprise qui ennuie ses clients risque de les perdre. Les associations professionnelles sont conscientes de ces risques et tiennent donc à s’autoréguler pour éviter cela. Cela se passe au niveau mondial ou européen (iab, DMA, IAE, IAA…) et aussi au niveau national (BAM, UBA …en Belgique). Ces initiatives sont précieuses, car elles sont généralement prêtes avant les réglementations légales. Mais elles suivent plutôt qu’elles ne dirigent.

Etre proactif : Le code éthique

Alors comment pouvons-nous diriger ? Comment pouvons-nous être proactifs plutôt que réactifs ? Pourquoi ne pas s’inspirer des géants de l’informatique ? Microsoft a son propre code de conduite, la AI Fairness Checklist. IBM en a un aussi, le cadre Trusting AI. Ils ne sont pas les seuls.

Pourquoi créer de tels codes ?

Eh bien, tout simplement parce que nous ne devrions pas avoir des avocats d’affaires définissant notre avenir pour nous. Nous devrions être responsables de la direction que nous prenons dans le domaine des données. Nous devons créer un code d’éthique qui nous guide de manière proactive.

Étonnamment, ce code d’éthique n’a pas besoin d’être complexe. Selon le professeur Jagadish de l’université du Michigan, dont les travaux ont largement inspiré cette série, le code pourrait même être résumé en deux articles simples :

  1. Ne pas surprendre : Ne surprenez pas les personnes concernées par les données que vous collectez et la manière dont vous les partagez ou les utilisez. Assurez-vous que les données sont correctement divulguées, afin d’instaurer la confiance.
  2. S’approprier les résultats : nos processus ont un impact sociétal. Il ne suffit pas de dire qu’il n’y a rien de mal dans nos processus techniques. S’ils conduisent à des résultats indésirables, nous devons nous efforcer de les modifier. Même s’ils n’ont rien de techniquement « mauvais ». Assurer une évaluation sociétale régulière, pour répondre aux attentes des consommateurs.

Ouvrez une ligne directe avec vos clients

Pour pouvoir réaliser votre évaluation sociétale, vous devez entendre ce que vos consommateurs ont à dire. Ils auront des questions ou auront besoin d’explications : donnez-leur un canal sur lequel ils peuvent vous parler. Écoutez avec empathie. Répondez, expliquez, éduquez… et changez si nécessaire.

Mettez l’accent sur la transparence et la capacité d’expliquer.

  1. Ne pas surprendre
  • A qui appartiennent les données ?
  • A quoi serviront les données ?
  • Que peut-on déduire des données exposées ?

2. S’approprier les résultats

  • L’analyse des données est-elle valide ?
  • L’analyse des données est-elle équitable ?
  • Quelles sont les conséquences sociétales ?

Dans tout ce que vous faites, n’oubliez pas que l’éthique compte. Travailler avec des données a un grand pouvoir : celui d’aider, mais aussi celui de nuire. Nous devons nous soucier de la manière dont ce pouvoir est utilisé. Nous ne pouvons pas nous cacher derrière la revendication d’une technologie neutre. La société tout entière se portera mieux si nous limitons volontairement la façon dont ce pouvoir est utilisé.

Bien sûr, l’analyse éthique est difficile. Dans un monde complexe, avec de nombreux acteurs, il est souvent difficile de voir d’où viennent les problèmes et de définir les limites de l’utilisation des données. L’éthique devrait être le cadre à utiliser pour répondre à ces questions, chaque fois que nous devons utiliser des données.

Nous le devons à nos clients, à l’avenir des métiers du marketing et du commerce, et à la société dans son ensemble.

Pourquoi cette vaste série sur l’éthique des données ?

Chez Black Tiger Belgium, nous nous engageons à construire une nouvelle génération de leaders en matière de données.

L’éthique, la transparence, l’innovation et la sécurité sont les 4 piliers de l’ADN de Black Tiger.

 

Éthique

Toutes les données personnelles touchent à la vie privée de chaque individu de la manière la plus directe, d’où notre obsession pour l’éthique des données. Black Tiger a développé la Master Data Platform, la première plateforme de bout en bout, de qualité des données et de respect du RGPD.

Transparence

De la technologie à la relation client en passant par la gestion, chez Black Tiger la transparence est au cœur de tout. La traçabilité des données est une évidence et doit être un sujet central pour nos clients. La transparence, en tant que thème récurrent et incontournable chez Black Tiger, se traduit par le développement de nocodes afin de permettre à tous les utilisateurs finaux de comprendre facilement et complètement les outils qu’ils utilisent.

Innovation

Le changement est inévitable. Soit nous le subissons, soit nous l’anticipons. Chez Black Tiger Belgium, nous sommes passionnés par l’innovation technologique et nous l’anticipons.

Vos données sont gardées en sécurité, au niveau local et bien protégées.

Les données personnelles sont des données privées. Il est donc inévitable d’aborder les questions de sécurité avec le plus grand sérieux. Chez Black Tiger Belgium, nous ne faisons aucun compromis sur la sécurité.